Vous êtes ici : Accueil > L'amiante > Les maladies

Les maladies liées à l'Amiante


Comme nous l’évoquons sur notre page liée aux dangers de l’amiante, les fibres d'amiante sont 400 à 2 000 fois plus petites qu'un cheveu, aussi leur taille leur permet donc de pénétrer jusqu'aux alvéoles pulmonaires, où a lieu l'échange gazeux entre l'air et la circulation sanguine.

Partant de là, plusieurs pathologies peuvent y être liées. Voici quelles sont les principales atteintes connues à ce jour.


Asbestoses

Quand les fibres d'amiante pénètrent dans le poumon, elles provoquent une inflammation, qui provoque un épaississement du tissu pulmonaire. C’est la fibrose.

Bien souvent, il peut s’écouler une dizaine d'années entre le moment de l'inhalation et la survenue de la maladie.

Les symptômes sont les suivants :

  • Essoufflement,
  • Toux sèche,
  • Sensation d'oppression,
  • à terme, insuffisance respiratoire pouvant être mortelle.

Malheureusement, il n'y a pas de traitement efficace contre cette maladie. Le seul point positif réside dans la diminution des cas liée à la baisse des taux d'exposition à l'amiante.

Atteintes pleurales bénignes

Ce sont des lésions de la plèvre qui ne constituent pas forcément les indices d'un cancer du poumon ou de la plèvre.

Il existe plusieurs sortes d'atteintes pleurales bénignes :

  • La pleurésie bénigne avec épanchement de liquide,
  • La fibrose pleurale. C’est une sclérose consécutive à une pleurésie qui peut entraîner des calcifications,
  • L’atélectasie par enroulement qui consiste dans le développement de masses bénignes au contact de la plèvre.

Ce type d’affections peut provoquer une diminution de la capacité respiratoire et/ou des douleurs.

Mésothéliomes

Pour sa part, il atteint la membrane de la plèvre et plus rarement le péritoine ou le péricarde.

C’est un cancer de la plèvre qui est quasi-exclusivement en lien avec une exposition aux fibres d’amiantes. Comme toujours avec l’amiante, ces maladies peuvent se déclarer trente à quarante ans après l'exposition.

Le mésothéliome se manifeste par :

  • Des douleurs thoraciques,
  • Un essoufflement lié à la présence de liquide dans la plèvre,
  • Parfois on observe un amaigrissement et un état de fatigue général.

Là encore il n’existe à ce jour aucun traitement efficace et dans la plus part des cas, le patient décède dans l’année qui suit le diagnostic de la maladie. Les médecins se contentent la plupart du temps de diminuer la douleur et de traiter l'épanchement pleural.

Notons que parmi les plus de 25 000 cancers du poumon diagnostiqués en France chaque année, 5 à 10 % seraient liés à l'inhalation d'amiante faute de protection suffisante.

Malgré tout, l'Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) a reconnu que 76 % des chantiers de désamiantage ne respecteraient pas les règles de sécurité. Ainsi de nombreux ouvriers et personnes habitant à proximité des chantiers seraient encore soumis à l’inhalation de particules.

C’est pour cette raison que l’Etat a durcit en 2012 les règles applicables sur les zones de décontamination comme vous pouvez le lire dans notre article sur le décret n° 2012-639.